×

Recherche

Mon compte
×

#27 Un espion russe en exil révèle les pratiques du KGB

DES BOUQUINS DANS LES POCHES

Avec la rédaction de Tendance Ouest

Sergueï Jirnov est un ancien espion russe du KGB, journaliste et spécialiste des relations internationales. Il confronte les méthodes du KGB à celle de la DGSE (service de renseignement français) avec un ancien officier traitant français dans un livre passionnant « KGB-DGSE, 2 espions face à face » chez Mareuil Editions. Sergueï Jirnov... pose le contexte avec sang-froid « la conversation que j’ai avec vous est une conversation qui me vaut 15 ans de prison ». Après un bref silence et un sentiment de culpabilité, nous poursuivons l’entretien en ayant finalement la conviction de protéger l’ancien espion russe en lui donnant la parole. Ne confie-t-il pas que « dans tous les métiers de l’ombre, la seule protection c’est la lumière » ? Sergueï Jirnov est un cas unique. Il a opéré au sein de l’élite de l’élite des services soviétiques : « les illégaux », une poignée d’hommes sur entrainés, capable de se fondre dans les structures internationales les plus sensibles. Lorsqu’il quitte le KGB, il s’installe à son compte et devient rapidement dangereux pour les services russes. Trop libre dans un pays où tout est centralisé. Pour assurer sa sécurité, il a obtenu l’asile en France en 2004 avec le statut de réfugié politique. Il est considéré comme un traitre par son pays. Collaborant, entre autre, avec le centre médical de la présidence, il possède pendant 6 mois le secret le plus important de Russie : la maladie cardiaque de Boris Eltsine. Le service central de renseignement (héritier du KGB) souhaite qu’il revienne dans ses rangs. Sergueï Jirnov refuse. C’est le début des problèmes. Tentative d’empoisonnement, filatures, l’ancien espion est contraint à l’exil. Alors que la chute du mur de Berlin en 1989 est censée avoir marqué sa fin, Sergueï Jirnov affirme « la guerre froide n’a jamais cessé ». Devant notre surprise, il précise les raisons de sa sentence « les services de renseignement Russe n’ont jamais été aussi importants et puissants qu’actuellement ». Sur son ancienne profession, Sergueï Jirnov lâche avec le sourire « ce n’est pas un métier, c’est un sacerdoce, comme un prêtre ». Un podcast exceptionnel de 45 minutes pour un destin hors du commun. Podcast by Tendance Ouest Lire la suite

18 Mai 2021
45 min

LES AUTRES EPISODES
































LES PLUS ECOUTES

Illustration Podcast