×

Recherche

Mon compte
×

#39 Edouard Bureau, un cri dans la Grande Vallée

DES BOUQUINS DANS LES POCHES

Avec la rédaction de Tendance Ouest

Dans son deuxième roman, le jeune écrivain Edouard Bureau prend le risque de formuler un appel à la contemplation et à la vie intérieur. « La Grande Vallée » a la puissance des livres qu’on laisse au premier rang de sa bibliothèque. La plume d’Edouard Bureau est poétique et foncièrement romanesque. L’ombre de géants comme... Saint-Exupéry, Bernanos ou Kessel plane sur le roman initiatique de cet auteur attaché à la beauté de la nature et aux âmes qui la contemplent. Les animaux y parlent et les bergers y font de la résistance contre l’industrialisation de leur village. Dans «la Grande Vallée », Edouard Bureau nous invite à reconquérir le silence et à nourrir une vie intérieure intense. Arno, jeune berger contemplatif dont il fait son personnage principal, ne fait pas une leçon de morale, il écoute son cœur. Il lutte contre la mort des étoiles et des chansons. A contre-courant, il se bat contre la machine infernale de la modernité qui parfois transforme nos vies en esclavage. Le roman d’Edouard Bureau est une réflexion profonde sur la contemplation, le travail, la vie en société, le temps, la modernité, la liberté et le matérialisme. L’espérance qu’existe un monde meilleur nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. "La Grande Vallée", Le Cherche Midi, 448 p., 20 euros. Podcast by Tendance Ouest Lire la suite

22 Novembre 2021
21 min

LES AUTRES EPISODES
































LES PLUS ECOUTES

Illustration Podcast