×

Recherche

Mon compte
×

#9 Féminicide en Normandie : Laurence Courtalon, victime d'un tir mortel de son compagnon

FAITS DE VIE

Avec Philippe Bertin

La chaîne d'info tourne en boucle sur l'écran de télé. Il trône dans la cuisine, près de l'évier. Odile Courtalon s'apprête à vivre un moment particulièrement douloureux et difficile : elle doit se rendre à la chambre funéraire de Domfront, où repose sa fille. "J'appréhende. Heureusement que son visage est resté le même. Il n'a... pas été abîmé. Les gendarmes m'ont dit qu'il n'avait pas été touché par le tir. C'est au niveau du bas-ventre qu'elle a été atteinte." "Ma fille a voulu fuir en se réfugiant dans la salle de bains !" Ce dont parle Odile, 75 ans, ancienne cuisinière au centre pour handicapés de La Ferrière-aux-Etangs, petit village de l'Orne au sud de Flers, est survenu dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 décembre : sa fille, Laurence Courtalon, 53 ans, maman d'Anaïs, infirmière à domicile, et grand-mère d'un petit Théo, dix mois, est tombée sous le coup de fusil de son compagnon, avec qui elle vivait depuis vingt ans. Le couple était en instance de séparation. Jean-Luc Brillard n'a pas supporté l'idée de ne plus vivre avec Laurence. "Il a pété les plombs", dit Odile. Après avoir tué sa compagne, il a mis fin à ses jours avec la même carabine, dont il avait hérité de son ex-beau-père. "Ça lui servait à tirer les ragondins autour de la mare, près de leur maison." La bâtisse sur le bord de la route, à la sortie du bourg, est aujourd'hui barrée par le gros portail automatique en fer forgé, fermé à double tour avec un cadenas. Podcast by Tendace Ouest Lire la suite

9 Décembre 2021
06 min

LES AUTRES EPISODES













LES PLUS ECOUTES

Illustration Podcast