×

Recherche

Mon compte
×

# 10 Disparition en Normandie : "Quelqu'un a fait du mal à notre Vanessa !"

FAITS DE VIE

Avec Philippe Bertin

À Langrune-sur-Mer, la famille de Vanessa, disparue en décembre 2016, est persuadée que la trentenaire a été enlevée. Ils refont ensemble le chemin qu'elle a emprunté le 6 décembre 2016, sur le coup de 7 h 30 du matin. Il faisait encore nuit et pas très chaud ce matin-là. La petite rue du Marechal de Montgomery conduit à la digue de... Langrune. Juste en face, il y a la cale à bateaux. C'est tout près que les chiens de la gendarmerie, au premier jour des recherches, ont perdu la trace de la jeune femme. Lorsque Vanessa Melet, 37 ans, a quitté le domicile familial, la mer était basse, avec un petit coefficient de marée. À ceux qui pourraient imaginer que la jeune femme, en proie à des douleurs inexpliquées au point d'avoir de grosses difficultés à marcher, aurait pu tenter, parce que déprimée, de mettre fin à ses jours en se jetant à l'eau, sa maman Annick et son beau-père Michel Daigle sont catégoriques. "C'est impossible. Vanessa était joyeuse et se faisait une joie de reprendre bientôt le travail. Et, ajoutent-ils, le chien de la gendarmerie, lors des toutes premières recherches le 6 décembre, n'est pas allé plus loin que le bord de mer, il aurait pu prolonger jusqu'à la cale à bateaux ou sur la plage, mais non… Il est arrivé autre chose." La famille de la jeune femme en est persuadée : quelqu'un de sa connaissance lui a fait du mal et lui avait peut-être donné rendez-vous ce matin près de la digue promenade. Il y a un petit parking pas très loin. Une enquête a été ouverte pour enlèvement et séquestration. Elle est toujours en cours. "Faits de vie" un podcast de Philippe Bertin. Podcast by Tendance Ouest Lire la suite

24 Décembre 2021
20 min

LES AUTRES EPISODES













LES PLUS ECOUTES

Illustration Podcast